• La symbolique des cendres (1ère partie)

     

    Que l'on soit croyant, libre penseur ou athée nous devons tous faire face à nos échecs, aux problèmes de la société et aux souffrances de toutes les vies. Tous nous devons assumer nos responsabilités si nous ne voulons pas faire parti des lâches ou des pourris.

    Représentation d'un nuage de cendres créé à la suite d'une éruption

    Éruptions volcaniques : Représentation d'un nuage de cendres créé à la suite d'une éruption. Peinture de Michael Wutky (1780)

    Nous ne pouvons pas empêcher certaines catastrophes mais nous pouvons éviter d'être une catastrophe.

    cendres et arbres brûlés après un incendie sur la frontière franco espagnole au Perthus. Cause : un mégot de cigarette jeté par un irresponsable : 5 morts...

    Ceci dit c'est bien aux croyants que s'adresse le message :

    Fille de mon peuple, couvre-toi d’un sac (שָׂק, saq) et roule-toi dans la cendre (בָאֵפֶר, VaEfer), Prends le deuil comme pour un fils unique, Verse des larmes, des larmes amères! Car le dévastateur vient sur nous à l’improviste. Jérémie, 6, 26

    Quand j'étais enfant le prêtre déposait de la cendre sur nos fronts en disant : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière ».

    Depuis quelques années, il existe une alternative à la formule traditionnelle pour l'imposition des cendres. Elle met en valeur un aspect beaucoup plus positif du Carême : "Convertissez-vous et croyez à l'Evangile" (Mc 1,15).

    D'après : une petite histoire du mercredi des cendres à lire sur un site catholique.

    C'est un non-sens, ce message n'a pas sa place ici. 

    Pourquoi demander à des croyants de croire ? ceci dit la foi n'empêche pas la conversion dans le sens d'une adhésion plus forte et personnelle à une vie que l'on a reçu enfant par le sacrement du baptême. On peut le rappeler à tout moment mais ce n'est pas le sens des cendres.

    Se revêtir aussi d'un sac et se couvrir de cendres - est une ancienne pratique pénitentielle qui remonte au peuple hébreu dans le sens de «Je dois être capable d'empêcher cette catastrophe, cette tragédie ou y mettre un terme » et ce qu'elle soit personnelle ou collective.

    À l'origine, c'est une façon de manifester sa détresse, ses propres fautes ou les fautes de sa famille, de son peuple. C'est partager la souffrance de celles et ceux qui souffrent le plus pour mieux les comprendre et mieux les secourir. C'est montrer que l'on est rien mais avec l'intention de tout faire dans l'avenir pour que "ça" ne se reproduise plus, plus jamais "ça" car je m'en tiens responsable dans le présent pour changer l'avenir.

    En effet il nous faut d'abord faire preuve d'humilité pour mieux accepter notre part de responsabilité dans notre vie ou vis-à-vis de celles qui nous entoure. 

    En effet nous sommes tous responsables de notre propre vie et nous partageons tous une part de responsabilité dans les tragédies ou les catastrophes qui nous tombent dessus, hormis les tremblements de terre et les ouragans, ça va de soi.

    Les quarante jours du Carême sont un temps d'épreuve où l'on doit s'éprouver soi-même avec les autres. La question n'est pas tant "quelles sont mes fautes ?" mais plutôt "qu'est-ce que je dois faire pour m'en sortir ou aider les autres ?"

    Ainsi nos vies auront un meilleur avenir.

    « Le Noël chrétien au fil du tempsDe l'hiver au printemps »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Février 2016 à 12:01

    Merci Rémi, pour ce bel article qui nous ramène à l'essentiel... smile

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 12 Février 2016 à 10:35

    Tant mieux Aloysia, tu es encourageante et tu as aussi partagé de précieuses visions spirituelles ^^. En effet, j'appréhende toujours un peu quand j'écris sur ce genre de sujet, on pourrait en écrire dix pages mais pour être lisible il faut être concis et précis, c'est donc une synthèse, un résumé que j'ai partagé pour rester abordable à toutes et à tous...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :